Il était préconisé, entre autre, de boire beaucoup (d'eau) et d'éviter toute activité physique importante. Je me suis tenue à ces recommandations en ne faisant travailler que les articulations de mes petits doigts dans une fraîcheur imaginaire.

J'ai donc ressorti mon métier à tisser en bois, mes jolies perles de rocailles japonaises MIYUKI taille 11/0,

DSC04358

mes bobines de fil c-lon, parce que c'est le meilleur,

DSC04364

et mes très fines et longues aiguilles qui permettent plusieurs passages dans le trou de ces si petites perles.

DSC04368

J'ai réalisé avec la même grille mais de différentes couleurs 4 bracelets. L'ensemble de mes fournitures viennent de chez Perles and Co. Il n'y a aucune difficulté dans ce tissage. Il faut juste avoir la même tension tout au long de son travail afin de maintenir une belle régularité dans son tissage. Les perles MIYUKI sont assez chères (les prix des sachets de 8 gr varient de 2 à 5 € environ) mais ce sont des perles de très belle qualité, très régulières. Le choix des couleurs est impressionnant et il faut se restreindre si l'on ne veut pas voir la note monter très rapidement.