26 sept. 2017

Squelette

Non, je n'ai pas fait de fouilles dans le jardin et je n'ai nulle envie de vous faire peur avec des histoires à dormir debout. C'est d'oursins dont il s'agit, enfin plutôt de squelettes d'oursins. Je les avais ramassés sur la plage et en surfant sur le net, j'ai découvert que ce que je croyais être une variété d'oursin était en fait des squelettes d'oursins. Peut être le saviez-vous, moi je viens de le découvrir.

En fait, lorsque l'oursin est vivant, il ressemble à ça :

product_2497708b

La coquille qui supporte les radioles (piquants) s'appelle le test. Lorsque l'oursin meurt, les tissus mous se dégradent et libèrent les radioles (source Wikipédia). Voici donc à quoi ressemble un oursin lorsqu'il est mort et c'est ce que j'ai ramassé sur la plage sans le savoir :

DSC04571

DSC04577

L'ensemble est d'une parfaite régularité.

DSC04578

Et avec un peu de lumière, c'est encore plus magique !

DSC04583

La nature ne cessera jamais de m'émerveiller.

Et puis comme j'ai la fibre créative, j'ai réalisé avec deux squelettes quasi identiques ces boucles d'oreille. Du coup, on dirait des méduses ! Elles sont longues de 4,5 cm pour un diamètre de 2 cm avec 7 perles chacune (améthyste, quartz et cristal).

oursin

Aucune de mes trois filles n'a souhaité orner ses lobes avec, trouvant le modèle certes original mais pas facile à porter. Je leur ai dit qu'en province on osait pas mais sûrement qu'à Paris mes méduses feraient fureur. L'argument n'a pas semblé les convaincre !

Posté par plume49 à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


07 janv. 2016

De la minutie et une bonne dose de patience...

les Amérindiens ne devaient pas en être démunis lorsqu'on découvre les somptueux motifs de tissage qu'ils étaient capables de produire.

Heureusement, de la patience, j'en ai aussi et à défaut de posséder une excellente vue, j'ai de bonnes lunettes. Voici un tissage dit "en briques" inspiré des indiens d'Amérique réalisé avec des perles de rocailles japonaises et quelques toupies de cristal Swarovski.

Une fois la technique comprise, pas de difficulté particulière. Ce sont les franges de perles qui sont les plus chronophages. Ces boucles d'oreille sont longues de 13 cm et larges de 3 cm. Elles ne sont pas lourdes à porter. 

Ah, j'en oublierais presque le principal : il faut aussi savoir compter !

 

DSC03194

DSC03193

DSC03192

Posté par plume49 à 18:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,