08 sept. 2017

Jour de chine, jour de chance

4 jolies tasses PIP STUDIO et leurs soucoupes en porcelaine, le tout en parfait état, c'est ce que j'ai eu la chance de dénicher chez Emmaüs pour 5 € l'ensemble. Autrement dit, c'est cadeau lorsqu'on connaît les prix des articles de cette marque des Pays Bas. 

les 41 bleue2 bleuesdessous1 rougeROUGE

Voilà, maintenant, j'ai de jolies tasses pour le thé du petit déjeuner !

A cause des décors dorés, ce modèle n'est pas utilisable au micro onde.
PIP STUDIO, c'est un univers très coloré. Allez faire un tour sur leur site, CLIC ICI

 

Posté par plume49 à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,


04 sept. 2017

Fleur complexe, suite et fin.

Je l'ai observée sous toutes les coutures et elle m'a livré presque tous ses secrets. Loin d'être une diva capricieuse, la jolie passiflore a bien voulu garder la pose quelques instants pour mon plus grand plaisir. 

DSC04549

DSC04552

DSC04554

Lorsqu'on voit la fleur en bouton, on a du mal à imaginer que c'est en fait une fleur d'une extraordinaire complexité.

DSC04558

DSC04560

Ces photos ont été prises à la maison, et pour être tout à fait précise, sur la table de la cuisine. J'ai utilisé, en mode manuel bien sûr, mon petit SONY CYBER-SHOT. Ce petit APN m'accompagne souvent dans mes pérégrinations parce qu'il sait se faire beaucoup plus léger et discret que le réflex. Par contre, la qualité des photos est de moins bonne qualité, il faut en convenir.

 

Posté par plume49 à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

03 sept. 2017

Fleur complexe

On s'extasie toujours devant la beauté des roses que l'on qualifie de Reine des fleurs. Mais avez-vous déjà observé de près une passiflore. Cette fleur extraordinaire me surprend toujours par sa complexité. Au cours de l'une de mes balades, je n'ai pas pu résister à la tentation et j'en ai chipé une. Celle-ci est blanche mais il en existe des rouges, des bleues, des roses et des violettes.

DSC04528

DSC04529

DSC04530

DSC04531

DSC04532

Cette plante peu atteindre 5 à 10 m de hauteur. Elle produit des fruits qui n'ont rien à voir avec le fruit de la passion ou maracudja qui appartient à la même famille. La passiflore donne des fruits au goût médiocre, à consommer à maturité et avec modération en raison de la présence d'acide cyanhydrique (cyanure d'hydrogène). Une fois bien installée, il n'est pas facile de s'en débarrasser (j'en ai fait l'expérience) surtout si vous laissez les fruits pourrir sur place car ils donneront naissance à une multitude de bébés passiflore qui coloniseront vos massifs. D'autre part, la passiflore est une plante médicinale très connue, dont les feuilles sont de véritables calmants et sédatifs, prescrits en tisane. Je reste néanmoins très admirative de cette fleur si particulière.

Posté par plume49 à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

31 août 2017

Mademoiselle Lady

DSC_1428

 Ma chienne Lady

Race : indéterminée mais probablement un mélange de Beagle,
de Basset hound et d'Epagneul Breton.
Adoptée à la SPA, cela fait maintenant 9 ans qu'elle partage notre quotidien.
Affectueuse mais têtue (elle entend et comprend ce qu'elle veut).
Elle est très gourmande et affiche quelques rondeurs parfaitement assumées.
Le nez au ras du sol, c'est une renifleuse hors pair.
Elle est toujours partante pour une balade qu'elle sait tout à fait me réclamer.

Posté par plume49 à 21:24 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 août 2017

Au revoir la-haut

En général, mes lectures se portent plutot vers les polars, les trillers, histoire de me mettre la pression avant de dormir (je ne lis pas dans la journée). N'ayant plus rien à lire, j'ai acheté ce Goncourt 2013 tout à fait par hasard. Je pense que le résumé fait au dos m'a convaincue. En fait, j'avais peur de m'ennuyer, je me suis trompée. L'écriture est impeccable, la lecture fluide et malgré le tragique de l'histoire, il y a beaucoup d'humour. Bref, c'est magistral.

Voici le résumé au dos :

"Rescapés du premier conflit mondial, détruits par une guerre vaine et barbare, Albert et Edouard comprennent rapidement que le pays ne pourra rien faire pour eux. Car la France qui glorifie ses morts, est impuissante à aider les survivants. Abandonnés, condamnés à l'exclusion, les deux amis refusent pourtant de céder à l'amertume ou au découragement. Défiant la société, l'Etat et la morale patriotique, ils imaginent une arnaque d'envergure nationale, d'une audace inouie et d'un cynisme absolu". 

 

livre

 

Ce n'est pas tant l'arnaque qui est intéressante, d'ailleurs elle ne prend forme qu'au 3/4 du récit, mais c'est l'incroyable amité entre ces deux hommes que tout sépare : Edouard (le truand), bourgeois éduqué et brillantissime qui a toujours vécu une relation difficile avec son père et Albert (le bon), issu d'un milieu modeste. Le casting ne serait pas complet sans la brute qui apparaît sous les traits du lieutenant d'Aulnay-Pradelle.

Le livre va être porté à l'écran, Albert Dupontel y est à la fois réalisateur et acteur. J'ai vu la bande annonce du film qui sort cette année, il me semble prometteur. Je pense que j'irai le voir.

affiche-film-au-revoir-la-haut-40x53-1128117297_ML

Posté par plume49 à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


04 août 2017

L'automne se prépare

A l'été, je préfère le printemps et à l'hiver, l'automne, c'est ainsi. Lorsque je me balade autour de chez moi avec Lady, ma chienne, je glisse souvent dans ma poche mon petit APN. Les photos sont évidemment moins belles qu'avec le réflex mais l'appareil est plus facile à manipuler avec une seule main, Lady, qui a souvent le nez au sol, n'a pas toujours la patience d'attendre.

J'observe ce qui m'entoure, je regarde les haies évoluer, les arbres se préparer pour la saison prochaine.

DSC04418
Le chêne et ses glands, forts appréciés des écureuils, des chevreuils et des cochons.
J'ai lu qu'un chêne adulte produit jusqu'à 50000 glands.

DSC04424 copie
Petites pommes d'ornement du "Malus perpetu Evereste"
qui demeurent sur l'arbre même l'hiver.

DSC04428 copie
Le châtaignier et sa châtaigne, si jolie avec sa bogue hérissée de piquants.

DSC04441

DSC04440 copie
Fleurs du cèdre de l'Atlas, 

DSC04443 copie
Fruit du cèdre de l'Atlas

DSC04421
La mûre, fruit de la ronce, souvenirs sucrés de l'enfance. Mais celles de mon enfance étaient beaucoup plus grosses, sucrées et juteuses.
Elles nous laissaient les lèvres et la langue bleues lorsqu'elles ne tâchaient pas nos vêtements au grand désespoir de notre mémé.

marron
Le marronnier et ses marrons d'Inde,
malheureusement non comestibles mais tellement beaux.

noisettes
Le noisetier et ses noisettes fort appréciées des écureuils qui les stockent pour l'hiver.

platane
Le platane et ses drôles de petits boules de graines.
Arbre mythique qui borde encore quelques routes de France mais pour combien de temps !

biche2
Et puis, l'instant magique ! 

Posté par plume49 à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 juil. 2017

Cache cache

J'étais entrain de réapprovisionner le restau des oiseaux. Vite l'APN, j'ai eu l'impression de jouer à cache cache avec cette jolie mésange perchée dans le cèdre qui attendait impatiemment que je m'éloigne.

DSC_6856 retouche 1DSC_6858 retoucheDSC_5326

"L'endroit, je le connais bien, comme beaucoup de mes copains d'ailleurs. J'avance presque incognito, puis je descends de branche en branche, je m'approche du but... quelques centimètres de corde et j'y suis ! Dans ce jardin, il y a plein de petites maisons où l'on peut se régaler. C'est chouette !"

Posté par plume49 à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 juil. 2017

Pris en flag !

MOINEAUDSC_5769DSC_6318
Se nourrir, ne prélever que ce qui est nécessaire et ainsi maintenir l'équilibre.
Nous devrions en prendre de la graine, si je puis dire !

Posté par plume49 à 17:24 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

03 juil. 2017

Dimanche au club équestre, c'était Les vamps en délire

Pour clore notre année équestre, ce dimanche nous avons présenté un carrousel où nous étions déguisés en Gisèle et Lucienne des Vamps (il y a un garçon, 3ème à gauche sur la photo, qui a bien voulu se travestir). Des foulards de Vamps, de "jolies" chemises de nuit ou blouses très fleuries trouvées chez Emmaüs ont fait notre bonheur pour quelques euros. J'ai fait un brin de couture !

GROUPE RECADRE

DSC_0505

J'aurai dû monter cette jument, Salsa sur laquelle je m'étais entraînée pour notre démonstration. Mais dimanche matin lorsque je l'ai préparée, je me suis rendue compte qu'elle ne voulait pas poser son postérieur gauche par terre, elle boitait. Notre moniteur m'a attribué un autre poney en catastrophe, d'une taille très inférieure à Salsa. Poney que je n'avais d'ailleurs monté qu'une fois il y a quelques années lors d'une initiation au hors-ball. J'ai dû m'adapter en quelques minutes, je n'avais de toute façon pas d'autre choix sauf celui de renoncer et par conséquent, de déséquilibrer le groupe de 10 cavaliers que nous formions. Sur la photo, je vous laisse deviner où je suis, ce n'est pas bien difficile.

DSC_6983

Salsa est une jument qui a des formes (non, elle n'est pas grosse), elle est craintive mais très agréable à monter, très confortable. Niout, c'est le nom du poney, est tout le contraire. C'est comme si vous passiez d'un fauteuil club à un siège de camping. De plus, au galop, les poneys sont plutôt speed, Salsa est rapide mais je m'y suis bien habituée. Elle répond bien aux aides et c'est une vraie anguille. J'avoue que je n'ai pas beaucoup souri, j'étais trop concentrée sur mon parcours, j'ai bien joué mon rôle en fait, j'ai fait ma Gisèle.

Tout c'est bien passé, nous étions fiers de nous, c'est bien là le principal. Salsa est retournée au pré pour du repos, je lui ai donné ses friandises habituelles (carottes + pommes parce que c'était jour de fête). J'espère qu'elle va se remettre très vite.

Posté par plume49 à 22:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 juin 2017

Tons chauds d'automne

Ben, l'été vient tout juste de commencer que je pense déjà à l'automne ! A vrai dire, j'ai réalisé ce bracelet pour ma fille, Alice qui affectionne particulièrement ces couleurs.

2

1

Le fermoir est un fermoir mousqueton en argent 925 pour MIYUKI, tissage 5 rangs, Perles and Co. C'est la première fois que j'utilise ce type de fermoir. En fait on glisse le tissage à l'intérieur du fermoir et on le fixe par quelques points de couture en faisant passer le fil autour de picots par des petites fentes prévues à cet effet de chaque côté. C'est propre et discret comme système : pas de colle disgracieuse, pas de serrage qui risque d'écraser les perles fragiles. Par contre, il est prévu pour des perles 10/0, alors que les miennes sont des 11/0. En règle générale, je termine mon travail en tissant des rangs de fil à vide que je durcis ensuite avec un peu de colle. C'est donc rentré et comme c'est sur cette base que je couds, ça tient bien. Le prix de ce fermoir en argent est de 4,70 €. 

Posté par plume49 à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,