24 févr. 2018

Souffleur de verre

DSC_5872

Posté par plume49 à 18:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


09 févr. 2018

la neige s'en est allée

et les toits angevins ont retrouvé leur habituelle grise mine.
La neige a cette faculté de rendre belles les choses. Même les plus insignifiantes, elle en fait des oeuvres d'art.

herbe flocon

tige flocon

flocon

DSC_5337

DSC_5311

Posté par plume49 à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 févr. 2018

La neige et le froid

ont fait leur apparition. C'est l'occasion pour certaines espèces d'oiseaux de s'inviter au jardin où ils trouveront eau et nourriture.

verdiers
Ces deux verdiers, que l'on voit plus rarement, se disputent pour quelques graines.

chardonnerets
 Le chardonneret s'installe et casse franchement la croûte.
Il n'est pas très tolérant envers les autres oiseaux.

 oiseau rougeoiseau rouge 2
Le pinson des arbres, ici un mâle (de face et de dos) se fait plus discret.

mésange 2
Quant à la mésange charbonnière, c'est une habituée des lieux.
Elle se délecte, notamment, de graines de tournesol décortiquées.

DSC_5151 copie
Le rouge-gorge fait de rares apparitions, c'est un discret.

Le froid, le manque de nourriture font qu'ils s'approchent plus facilement des habitations pour notre plus grand plaisir. 

 

Posté par plume49 à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 févr. 2018

Trop d'imagination

Comme dans beaucoup de départements, les rivières, en Anjou, sont sorties de leur lit. Généreusement, elles offrent des spectacles grandioses, inhabituels qui font le bonheur des photographes et des badauds mais créent un profond désarroi, beaucoup de souffrance parmi les riverains. Hier, donc point de bords de Maine ou de Loire, mais une belle promenade en forêt pour le plus grand plaisir de ma chienne Lady qui, d'ailleurs, apprécie plus les bains de boue que la baignade.

lady

sous bois 2

sous bois

Des sous-bois frais et très humides ou règne un silence un peu pesant.

J'ai cette habitude de voir des choses où d'autres ne distinguent rien du tout
et cette déchirure d'arbre m'a évoqué le Mont St Michel à marée basse.

MONT ST MICHEL

images (2)

 Je n'ai pas rapporté le Mont St Michel à la maison mais un peu de jolie mousse
pour garnir les pieds de mes bonzaïs qui vivent toute l'année au jardin.

 

Posté par plume49 à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

19 janv. 2018

Miroir, mon beau miroir

Coucher de soleil sur les bords de la Maine qui était d'un calme absolu ce dimanche 14 janvier, très ensoleillé en Anjou.

DSC_4733 copie

Posté par plume49 à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


15 janv. 2018

Si insignifiante

mais si jolie.

DSC_4404 copie

Beaucoup sont ainsi, si insignifiants qu'on ne les regarde même pas... et pourtant.
La beauté est partout, il faut juste savoir lever le nez et voir avec son coeur.

Posté par plume49 à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 janv. 2018

Eau fascinante

La pluie, espérée ou décriée, c'est selon,
laisse derrière elle des spectacles féériques dont je ne me lasse pas.

DSC_3439 copie

DSC_3800

DSC_3839 copie

Et, comme il fait plutôt doux en ce moment en Anjou,
on fait des rencontres qu'on ne devrait pas faire en pareille saison.DSC_2831 copie

Posté par plume49 à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 oct. 2017

Le petit rouquin

Pas facile de saisir dans l'objectif ce petit animal tant il est vif et facétieux.
Je dirais que nous sommes privilégiés. Nous habitons un quartier qui dispose de toutes les infrastructures nécessaires au quotidien et qui se situe à quelques minutes du centre ville en bus ou en voiture. Les espaces verts y ont été préservés et sont omniprésents. Il y a de nombreux sentiers pédestres, beaucoup d'arbres, notamment un bois privé de plusieurs hectares où toute une faune évolue en presque totale sécurité et y trouve de la nourriture en abondance. Si l'on est attentif, on peut régulièrement observer des scènes comme celle-ci, particulièrement le matin.

131617 

nid-er-d-baillie4

Voici un nid d'écureuil (photo empruntée ici).
Je pensais d'ailleurs qu'ils s'installaient exclusivement dans des trous de tronc d'arbre.

 123

Pris en flagrant délit de gourmandise,
il faut détaler à toute vitesse sans perdre son précieux butin, un gland.

 

Posté par plume49 à 18:21 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 oct. 2017

Visite au jardin oriental de Maulévrier

situé dans le Maine-et-Loire, sur la commune de Maulévrier, près de Cholet, ce parc de 29 hectares est aujourd'hui le plus grand jardin japonais d'Europe. Organisé autour d'un lac artificiel alimenté par la Moine qui le traverse (l'eau représente environ 3/10e de la surface paysagée), il contient les espèces d'environ 300 plantes, dont azalées, camélias, rhododendrons, érables du Japon, ginkgos biloba et bien d’autres, le tout agrémenté d'éléments de décor traditionnel des jardins japonais. 

6

11

14

  15

Dans mon jardin, j'ai 9 boules de buis que je taille manuellement avec beaucoup d'application. J'ose à peine imaginer le temps que les jardiniers doivent consacrer à ce domaine, vu la quantité d'arbres à bichonner. Même les azalées sont taillées de cette façon.

20

17

  23  12

25

27

  30  29

31

22 13

Le paradis pour les canards et les nombreuses carpes koï.

32

Nous avons profité d'une belle journée ensoleillée mais pas suffisamment avancée dans la saison pour y retrouver les somptueuses couleurs de l'automne. Nous y retournerons au printemps pour découvrir le parc sous une abondante floraison, il y a beaucoup, beaucoup d'azalées. Hors période estivale, le lieu est calme, reposant et il est accessible aux chiens tenus en laisse (sauf que Lady n'a pas été très sage, les jardins trop paysagés ne l'intéressent pas beaucoup). J'ai pu apprécier le fabuleux travail des jardiniers, notamment dans la taille en nuages des très nombreux arbres.

 

Posté par plume49 à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26 sept. 2017

Squelette

Non, je n'ai pas fait de fouilles dans le jardin et je n'ai nulle envie de vous faire peur avec des histoires à dormir debout. C'est d'oursins dont il s'agit, enfin plutôt de squelettes d'oursins. Je les avais ramassés sur la plage et en surfant sur le net, j'ai découvert que ce que je croyais être une variété d'oursin était en fait des squelettes d'oursins. Peut être le saviez-vous, moi je viens de le découvrir.

En fait, lorsque l'oursin est vivant, il ressemble à ça :

product_2497708b

La coquille qui supporte les radioles (piquants) s'appelle le test. Lorsque l'oursin meurt, les tissus mous se dégradent et libèrent les radioles (source Wikipédia). Voici donc à quoi ressemble un oursin lorsqu'il est mort et c'est ce que j'ai ramassé sur la plage sans le savoir :

DSC04571

DSC04577

L'ensemble est d'une parfaite régularité.

DSC04578

Et avec un peu de lumière, c'est encore plus magique !

DSC04583

La nature ne cessera jamais de m'émerveiller.

Et puis comme j'ai la fibre créative, j'ai réalisé avec deux squelettes quasi identiques ces boucles d'oreille. Du coup, on dirait des méduses ! Elles sont longues de 4,5 cm pour un diamètre de 2 cm avec 7 perles chacune (améthyste, quartz et cristal).

oursin

Aucune de mes trois filles n'a souhaité orner ses lobes avec, trouvant le modèle certes original mais pas facile à porter. Je leur ai dit qu'en province on osait pas mais sûrement qu'à Paris mes méduses feraient fureur. L'argument n'a pas semblé les convaincre !

Posté par plume49 à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,