12 mai 2017

L'eau salutaire

goutte 2

Ce n'est pas ce que nous souhaitons le plus ardemment en ce moment, mais il faut bien se rendre à l'évidence que l'eau manque cruellement dans beaucoup de régions de France. Les dernières précipitations sont bien insuffisantes pour espérer recharger correctement les nappes phréatiques. Nous avons donc, pour ceux qui y sont sensibles, quelques inquiétudes à avoir.
Malheureusement, à part prier Eole d'aller souffler son vent de nord-est ailleurs et Zeus de nous gratifier de pluies salutaires, nous n'y pouvons pas grand chose.
(Photo prise avec un Canon D7200)

 

Posté par plume49 à 16:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


05 mai 2017

Dentition en béton

Si pour nous, casser une noix avec les dents nous expose à bien des risques, il en est tout autre pour M. CASTOR. En effet, la nature a bien fait les choses et a pourvu cet habile constructeur, d'une dentition à toute épreuve.

Cet arbre de bord de Loire a subi les assauts des redoutables incisives de ce rongeur.

Semi-aquatique, il vit le plus souvent à proximité de zones boisées ou le long des berges de grands cours d'eau, le ragondin préfèrant, quant à lui, les zones marécageuses.

DSC_1408-001

330px-Castor_canadensis

Posté par plume49 à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 mai 2017

Maintenant que j'ai plus de temps...

j'en prends pour faire des choses que je ne faisais plus. Comme j'habite à quelques kms d'une salle des ventes Emmaüs, ouverte trois jours par semaine. J'y vais le lundi ou le mercredi sans idée précise. J'ai déniché cette aquarelle d'un illustre inconnu. Le cadre vert avait quelques rayures mais était en bon état. Comme il ne me plaisait pas, je l'ai juste passé au papier de vert très fin puis bombé d'une peinture noire mate. Je n'ai pas eu non plus à changer le passe partout ni le verre que j'ai juste nettoyé. Une fois sec, j'ai remonté l'ensemble et voici ce que ça donne.

Je sais, j'aurais dû faire un avant/après, j'y ai pensé trop tard.

DSC04347

Ce tableau mesure 70 x 50 cm. Quinze euros, c'est le prix que j'ai payé pour cette aquarelle qui représente un paysage des bords de la Mayenne. Elle a été peinte en 1994 par un M. ou Mme ALLARD et offerte à l'occasion d'un départ en retraite (c'était écrit derrière).

Je ne sais pas pour l'instant où je l'installerai mais elle trouvera très certainement sa place dans la maison.

 

 

 

Posté par plume49 à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 mai 2017

Lorsqu'on fait des bêtises

En voulant faire quelques modifications sur mon blog, j'ai bêtement supprimé la bannière. J'ai donc mis à profit mon erreur de manipulation et j'ai tout changé. Voilà une nouvelle présentation on ne peut plus soft. 

1416648404

Posté par plume49 à 22:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

C'est cadeau...

derrière chez moi, il y a une très belle propriété suffisamment vaste pour y accueillir quelques biches et chevreuils. Si l'on est attentif, on peut parfois faire de jolies rencontres comme celle-ci. Et si l'appareil photo est à portée de main, alors c'est encore mieux.

cerf retouchePhoto prise avec un Nikon 7200, objectif de 300 mm, 1600 iso et ouverture de focale 5,6.

 

Posté par plume49 à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


28 avr. 2017

Vous, je ne sais pas...

mais moi en ce moment, j'ai envie de voir la vie en rose.

Fleurs de pommier sauvage,
DSC_1513

Une vivace de mon petit jardin dont j'ai oublié le nom,DSC_1484

Le prunus en fleurs,
DSC_1480

 Ce samedi a été une très belle journée ensoleillée avec un peu plus de chaleur. Demain dimanche, c'est retour de la pluie il paraît.

 

Posté par plume49 à 21:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 avr. 2017

Petites bestioles plus ou moins désirables...

Les mouches sont des insectes vecteurs capables de porter plus de 100 pathogènes tels que la typhoïde, le choléra, la salmonelle, la dysenterie, la tuberculose, l'anthrax opthalmique et des vers parasites. Certaines d'entre elles sont devenues résistantes aux insecticides les plus communs. (source Wikipédia)...

et pourtant, malgré tout, lorsqu'on la regarde de plus près, c'est beau une mouche, non ?

CSC_7902

A moins que vous ne lui préfériez la gracieuse libellule... 

CSC_0829

 

Posté par plume49 à 09:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

05 avr. 2017

Quelques grammes de douceur...

pour la mésange, c'est 16 grammes environ à l'âge adulte.

CSC_9019

CSC_6753

DSC_9041

Le timide rouge-gorge a un poids variant entre 16 et 22 grammes.

DSC_3125

 quant au moineau plus dodu (et très gourmand), il pèse entre 24 et 40 grammes

CSC_9007

CSC_9433

 Je ne me lasse pas d'observer ces petites boules de douceur
qui viennent régulièrement visiter mon petit jardin
sachant qu'ils y trouveront à manger et à boire.

Posté par plume49 à 08:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 avr. 2017

3 avril...

je souhaite un joyeux anniversaire à toutes celles et ceux nés un 3 avril
et qui fêtent pour certains, tout comme moi, leur 60ème printemps.

CSC_0848

Posté par plume49 à 01:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 mars 2017

Pas si facile...

de faire comprendre à un cheval qui saute très régulièrement que ce petit vertical n'a rien de compliqué. Il est juste étroit et muni d'un soubassement.

Qu'est-ce qui peut bien se passer dans sa tête alors : 
"moi, j'y vais pas, c'est pas comme d'habitude",
"mais c'est quoi ce truc en dessous et puis c'est quelle couleur",
"ben pourquoi je devrais le sauter en biais ce machin, en plus ma cavalière n'a pas plus envie que moi d'y aller"
"j'y vais pas j'te dis, j'ai peur".

DSC_9963

Il faut alors évidemment de la technique mais pas que, de la patience et de la volonté aussi. 
Sempire de Amor a bien compris qu'Alice n'avait pas, à ce moment précis, réuni tous ces éléments.
Il en a profité et a dérobé.

On recommence, encore et encore. Il faut être persuasif mais tout en douceur :
une main ferme dans un gant de velours.

DSC_0019

 

DSC_0030
"Ben, en fin de compte, c'est pas si compliqué. Il fallait juste me persuader que je pouvais le faire".

Cela fait 11 ans que j'accompagne Alice tous les samedis.
J'ai donc beaucoup observer.
Les chevaux sont des animaux peureux.
Lorsqu'ils ressentent un quelconque danger, ils préfèreront la fuite à toute autre chose.
Ils sont malins aussi, sachant très bien quel type de cavalier est sur leur dos.
Ils n'expriment pas leur douleur, comme le ferait un chien par exemple.
Il faut donc être très attentif à leur bien être.
A force de patience, de gestes tendres, on gagne leur confiance.

DSC_0037
"Comme j'ai bien travaillé, j'ai droit à un gros bisou... et tu n'as pas oublié mes carottes au moins !".

DSC_0036
"Vraiment délicieuses ces carottes !"

Posté par plume49 à 10:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,