19 juil. 2018

Le macramé, une histoire de noeuds

au départ, il y a eu la réalisation de cet attrape-rêves à présenter comme un trophée.

attrape reves

Je me lance ce petit défi avec un fil d'1 mm à travailler sur un jonc de 9 cm de diamètre (que j'ai préalablement recouvert d'une ficelle de coton de 2 mm). C'est une découverte pour moi, je n'y connais strictement rien. En voyant le travail terminé, ne croyez pas que tout a été fluide. Mais Google est mon ami et j'ai fait, défait et refait plusieurs fois avant d'arriver à sortir quelque chose de présentable. Avec une chute de bois, j'ai conçu un socle dans lequel j'ai inséré une baguette pour orchidée sur laquelle j'ai fixé un embout. Puis j'ai bombé l'ensemble en noir et j'y ai fixé l'attrape-rêves.

Comme cette petite créa m'avait bien amusée, j'ai poursuivi en réalisant ce photophore avec de la ficelle de coton de 2 mm de diamètre (au rayon bricolage d'un hypermarché, moins cher que dans les magasins de loisirs créatifs). J'ai appris les noeuds de base du macramé en visionnant des vidéos sur internet, rien de très compliqué en fait.

PHOTOPHORE 1

PHOTOPHORE 2

PHOTOPHORE 4

Puis, pour terminer, j'ai voulu réaliser un bijou avec ce que l'on appelle le micro macramé. On peut travailler avec des fils encore plus fins, 0,5 mm, 0,8 mm ou 1 mm. J'ai utilisé un fil spécial de la marque Linhasita que vous pouvez trouver, par exemple, chez Perles and Co. Les bijoux peuvent être réalisés avec ou sans perles, la réelle difficulté étant de trouver des perles avec des trous suffisamment gros pour laisser passer 1 voir 2 fils. 

BRACELET 4

BRACELET 2

BRACELET 3

BRACELET 5

Posté par plume49 à 23:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,