Il est plus facile de les observer l'hiver lorsque l'herbe se fait rare et que les arbres sont nus. Malgré tout, nous les rencontrons régulièrement et le groupe doit se composer de 4 chevrettes, d'1 chevreuil et de 2 faons. Ces cervidés évolent sur une propriété privée de plusieurs hectares partiellement clôturée. Avides d'espace, ils n'hésitent pas à en franchir les limites au péril de leur vie. Ici, leurs prédateurs ne sont pas les chasseurs mais les voitures.

DSC_8947

DSC_8949 copie copie

DSC_8952 copie

Il m'est arrivée de me retrouver devant l'un d'eux, si près que je pouvais distinguer l'humidité sur son museau.
En général, ce face à face magique est de courte durée car il reste néanmoins très craintif même si ceux-là sont habitués à croiser régulièrement des humains.