Mon jardin n'est pas bien grand, environ 350 m2, mais il m'occupe suffisamment.

Début 2013, nous avons fait arracher les 84 thuyas qui composaient les 3/4 de la haie. Ils étaient tous morts et donnaient un spectacle très déprimant. Nous avons opté pour des panneaux en fil métallique soudé, très solides, ainsi que des parties en bois pour nous isoler du voisinage et de la route toute proche. Sur l'ensemble, nous avons choisi d'y faire grimper des clématites, des rosiers, des lierres, un jasmin d'hiver, un chevrefeuille et une vigne vierge. Les parterres redessinés ont été plantés d'arbustes divers.

Cela fait plus d'un an que tous ces végétaux ont été plantés et je dois dire que la plupart se sont vraiment bien développés. Certains rosiers en particulier laissent imaginer une superble floraison. Les rosiers se plaisent en terre angevine.

Par contre, le fait d'avoir arraché les thuyas a dû destabiliser le sol et après l'hiver, l'abri de jardin a des allures de tour de Pise. Malgré des soins attentifs à près d'une quinzaine d'années, il donne aujourd'hui des signes de grande fatigue. Je pense que nous allons devoir en changer (mais je vais avoir du mal cette fois à convaincre mon mari de le peindre en bleu).

DSC02354

DSC02355

Mes petites boules de buis achetées à prix doux en hyper marché ont l'air de se satisfaire de leur contenant, je les ai taillées au mois de septembre. Par contre le jasmin, malgré son voile de protection, a mal supporté l'hiver. Je l'ai bien nettoyé, laissons lui un peu de temps.

Le rose fushia éclatant des cassis fleurs

DSC02348

et le jaune lumineux des forsythias 

DSC02353

mettent du peps au jardin.

DSC02358

 Le prunus, déjà défleuri, se couvre de feuilles et Miss Lady savoure les premiers rayons de soleil.

DSC02361 

Le cerisier est en fleur, mais l'an passé, peu de cerises,

DSC02362 

DSC02367

 ainsi que les camélias

DSC02370

 et le cognassier du Japon. Pas de doûte, tout indique au jardin que le printemps est bien là !